Soutien à la recherche

Dans le cadre de sa politique scientifique en recherche respiratoire,

L’association le Nouveau Souffle se propose de financer l’année 2020, des projets de recherche pour un budget global de 100 000 Mille euros.

Travaux post-doctoraux de recherche médicale

L’association « le nouveau souffle » lance un appel d'offres pour des travaux post-doctoraux de recherche médicale sous forme d'une bourse de thèse et / ou mobilité, en relation avec la pneumologie avec un montant maximum de 20 000 euros par projet.

Contactez nous

Vous avez une idée qui vous semble prometteuse ?

Travaillons ensemble pour faire avancer la recherche dans le domaine de la santé respiratoire.

Previous Next Play Pause
mardi, 21 mai 2019 20:04

Marqueurs du risque cardiovasculaire dans la BPCO : la contribution respective du tabagisme et de l’exposition aux poussières organiques

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Introduction

L’association entre le tabagisme et le risque cardio-vasculaire (RCV) chez les patients atteints de bronchopneumopathie obstructive chronique (BPCO) n’est pas clairement établie. En effet, la plupart des études évaluant le RCV chez ces patients se basent sur des comparaisons entre des patients présentant une BPCO tabagique et des témoins tabagiques. Il est donc difficile de déterminer si le tabagisme est un facteur de RCV indépendant chez les patients présentant une BPCO. Par ailleurs, le RCV chez les patients atteints de BPCO non-tabagisme reste à définir. Objectif : estimer la rigidité artérielle (un facteur prédictif indépendant de la mortalité cardiovasculaire) par la mesure de la vitesse d’onde de pouls (VOP) et évaluer ses déterminants chez des patients présentant une BPCO légère à modérée secondaire à une exposition aux poussières organiques, au tabagisme ou aux deux et indemne de maladie cardiovasculaire apparente.

 

Méthodes

La VOP a été mesurée chez 142 patients atteints de BPCO légère à modérée et 155 témoins sains appariés sur l’âge, le sexe, l’indice de masse corporelle et le tabagisme et exposés à des poussières organiques (respectivement n = 44 et n = 48), au tabac (n = 56 et n = 70) ou les deux (n = 42 et n = 37).

Résultats

La vitesse d’onde de pouls était plus élevée chez les patients présentant une BPCO que chez les sujets témoins, même aux stades précoces de la maladie. L’exposition aux poussières organiques n’était pas associée à une augmentation de la VOP. En outre, l’analyse de notre groupe de patients atteints de BPCO de différentes étiologies (exposition au tabac et/ou aux poussières organiques) a permis de démontrer pour la première fois que le tabagisme était un facteur indépendant du RCV dans la BPCO. Par ailleurs, le ST2 soluble, un marqueur associé à un risque accru de décès et d’événements cardiovasculaires majeurs, était corrélée à la rigidité artérielle dans la BPCO.

Conclusion

Notre étude indique pour la première fois que le tabagisme est un facteur indépendant associé à une rigidité artérielle accrue chez les patients présentant un diagnostic établi de BPCO.


Auteurs : T. Soumagne, N. Roche, A. Guillien, S. Hue, F. Claudé, P. Andujar, J.C. Dalphin, B.Degano

Revue : Revue des Maladies Respiratoires, Volume 36, Supplement, January 2019, Page A69

Lu 54 fois Dernière modification le mardi, 21 mai 2019 20:57
Connectez-vous pour commenter