Soutien à la recherche

Dans le cadre de sa politique scientifique en recherche respiratoire,

L’association le Nouveau Souffle se propose de financer l’année 2020, des projets de recherche pour un budget global de 100 000 Mille euros.

Travaux post-doctoraux de recherche médicale

L’association « le nouveau souffle » lance un appel d'offres pour des travaux post-doctoraux de recherche médicale sous forme d'une bourse de thèse et / ou mobilité, en relation avec la pneumologie avec un montant maximum de 20 000 euros par projet.

Contactez nous

Vous avez une idée qui vous semble prometteuse ?

Travaillons ensemble pour faire avancer la recherche dans le domaine de la santé respiratoire.

Previous Next Play Pause

Titre

Acronyme : French hMPV study
Titre : Présentation, profil évolutif et pronostic des infections respiratoires basses communautaires à human Métapneumovirus chez l'adulte hospitalisé

Nom et prénom de l’investigateur-coordinateur

Guillaume Voiriot
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Promoteur

APHP et par délégation la Délégation à la Recherche Clinique et à l'Innovation (DRCI),
Hôpital Saint-Louis, 1 avenue Claude Vellefaux,
75475 Paris cedex 10

Domaine de Recherche

Infections respiratoires basses dues aux virus

Structure responsable de la gestion de projet

Unité de Recheche Clinique de l'Est parision (URC-Est),
Hôpital Saint-Antoine, 184 rue du Faubourg Saint-Antoine,
75012 Paris

Rationnel

Le métapneumovirus humain (hMPV) est un virus appartenant à la famille des paramyxovirus et est génétiquement proche du virus respiratoire syncitial (VRS). Son épidémiologie est saisonnière, de janvier à avril.

Au cours de la pneumonie de l’enfant, hMPV est le troisième pathogène le plus fréquemment identifié. hMPV est détecté chez 6 à 7 % des enfants présentant une fièvre ou un tableau respiratoire aigu et pourrait être à l'origine d'une hospitalisation par an pour 1000 enfants de moins de 5 ans.

Chez l'adulte hospitalisé les données sont plus rares. La présentation est polymorphe allant de la bronchite aigüe à la décompensation d’une maladie respiratoire chronique, jusqu'à la pneumonie. Le virus hMPV a été identifié chez 4 à 8% des sujets hospitalisés présentant une infection des voies aériennes basses, et chez 4% des sujets présentant une pneumonie. Les coinfections virales ne sont pas rares, tandis que la fréquence et l’épidémiologie des coinfections bactériennes sont méconnues. L’admission en réanimation concerne près d’un patient sur 10. Les sujets âgés et les patients immunodéprimés constituent probablement les populations à risque. Une seule cohorte de patients infectés à hMPV et admis en réanimation a été rapportée. Parmi les 40 patients inclus, 22 étaient ventilés, 19 présentaient un SDRA et 10 décédaient. Les facteurs de mauvais pronostic n’étaient pas étudiés.

Actuellement, le traitement des infections respiratoires basses à hMPV est essentiellement symptomatique. Cependant, plusieurs drogues anti-VRS en phase de développement clinique chez l'humain ont montré une activité sur les autres paramyxovirus (hMPV, virus parainfluenzae) in vitro et chez l'animal. Au terme de leur développement, ces drogues seront à disposition des cliniciens pour traiter les infections à VRS chez l’adulte. Compte tenu de leur activité intrinsèque sur les autres paramyxovirus, il est possible qu’elles soient utilisées au cours des infections respiratoires basses documentées à hMPV. Il est donc très important d’améliorer nos connaissances concernant ces infections à hMPV, en termes de présentation clinico-radio-biologique et de profil évolutif.

Originalité et Caractère Innovant

Première étude prospective multicentrique visant à caractériser les infections respiratoires basses communautaires à hMPV de l'adulte hospitalisé en secteur conventionnel, unité de soins intensifs ou réanimation.

Objet de la Recherche

  • Caractériser le pronostic des infections respiratoires basses communautaires à hMPV de l’adulte hospitalisé en secteur conventionnel, unité de soins intensifs ou réanimation
  • Détailler la présentation clinique, radiologique et biologique à la prise en charge
  • Décrire le profil évolutif, le délai de guérison, le taux de transfert en réanimation, et chez les patients admis en réanimation les défaillances d’organes, le recours à la ventilation mécanique et l’incidence du syndrome de détresse respiratoire aigüe
  • Détailler les coinfections bactériennes et/ou virales

Bénéfices attendus pour le patient et/ou pour la santé publique

Pour le patient :
  • Identifier les patients à risque de présenter une infection respiratoire basse grave à hMPV
  • Identifier les patients les plus susceptibles de bénéficier dans le futur d'un traitement médicamenteux spécifique de l'infection à hMPV
Pour la santé publique :
  • Cibler les patients éligibles aux futurs traitements médicamenteux spécifiques du hMPV
  • Caractériser les infections respiratoires basses de l'adulte à hMPV afin de rationaliser l’application hospitalière des mesures de confinements

Mots Clés

Métapneumovirus humain; Infection respiratoire basse; Virose respiratoire; Pneumonie;

Bibliographie

  1. Walsh EE, Peterson DR, Falsey AR. Human metapneumovirus infections in adults: another piece of the puzzle. Arch Intern Med 2008; 168:2489–2496.
  2. Edwards KM, Zhu Y, Griffin MR, Weinberg GA, Hall CB, Szilagyi PG, Staat MA, Iwane M, Prill MM, Williams JV, New Vaccine Surveillance Network. Burden of human metapneumovirus infection in young children. N Engl J Med 2013; 368:633–643.
  3. Hasvold J, Sjoding M, Pohl K, Cooke C, Hyzy RC. The role of human metapneumovirus in the critically ill adult patient. J Crit Care 2016; 31:233–237. • Jain S, Self WH, Wunderink RG, Fakhran S, Balk R, Bramley AM, Reed C, Grijalva CG, Anderson EJ, Courtney DM, Chappell JD, Qi C, Hart EM, Carroll F, Trabue C, Donnelly HK, Williams DJ, Zhu Y, Arnold SR, Ampofo K, Waterer GW, Levine M, Lindstrom S, Winchell JM, Katz JM, Erdman D, Schneider E, Hicks LA, McCullers JA, Pavia AT, et al. Community-Acquired Pneumonia Requiring Hospitalization among U.S. Adults. N Engl J Med 2015; 373:415–427.
  4. Visseaux B, Burdet C, Voiriot G, Lescure FX, Chougar T, Brugière O, Crestani, B, Casalino E, Charpentier C, Descamps D, Timsit JF, Yazdanpanah Y, Houhou-Fidouh N. Prevalence of respiratory viruses among adults, by season, age, respiratory tract region and type of medical unit in Paris, France, from 2011 to 2016. PLoS One 2017;12(7).

Montant de la subvention

17771 Euros